Éclairage public

La Ville de Parthenay est en charge de l'entretien de 2 640 lampadaires. Elle a lancé un vaste programme pour moderniser le réseau et remplacer les vieux luminaires par de l'éclairage LED.

Contact

Quel est le programme de modernisation ? 

Pour améliorer l’état global du réseau d’éclairage public et faciliter son entretien, la Ville de Parthenay travaille sur :

  • la modernisation : la Ville s'est engagée dans une rénovation de son parc de lumière : remplacement sur 3 ans de plus de 1 500 lanternes obsolètes et vétustes par des points lumineux équipés de LED nouvelle génération, moins énergivores. L’intensité lumineuse de ces luminaires sera réduite de 50% la nuit.
  • le recrutement : la Ville de Parthenay a recruté un électricien habilité pour créer une équipe éclairage public. Elle aura notamment pour mission « d’assurer l’entretien quotidien du réseau et les interventions pour les petits dépannages, comme changer des ampoules »,

Les 2 640 lampadaires présents sur le territoire communal, sont régulièrement sujets aux pannes. « Dans 90 % des cas, ces pannes sont dues à la vétusté des luminaires », détaille Thierry Alexandre, technicien en charge de l’éclairage public au sein de la Ville.

« Les luminaires sont très vieux, plus de 40 ans pour certains. Avec le temps, ils ne sont plus étanches et deviennent perméables à la pluie. Cela peut provoquer une oxydation de l’appareillage, des courts-circuits, etc. »

Pourquoi passer à l'éclairage LED

L'éclairage LED présente de nombreux atouts :

  • des économies d'énergie grâce à une consommation électrique divisée par trois,
  • une longue durée de vie,
  • un besoin de maintenance très réduit,
  • une limitation de la pollution lumineuse : la technologie LED permet de diriger le flux lumineux et ainsi de préserver le ciel nocturne pour la biodiversité.

Quelles rues ont été équipées, ces trois dernières années, de nouveaux luminaires ?

En trois ans, plus de 1 500 lanternes obsolètes et vétustes vont être remplacées par des points lumineux LED nouvelle génération, moins énergivore :

L’intensité lumineuse des nouveaux luminaires est réduite de 50% la nuit.

  • Allée de la Garenne
  • Allée des Bleuets
  • Allée des Capucines
  • Allée des Lilas
  • Allée des Marguerites
  • Allée des Primevères
  • Allée des Roses
  • Allée du Muguet
  • Allée Georges-Bizet
  • Allée Jacques-Cartier
  • Allée Rabelais
  • Avenue de la Maladrerie
  • Impasse Anatole-France
  • Impasse Brisset
  • Impasse des Grippeaux
  • Impasse des Violettes
  • Rond-point Descartes
  • Rue Albert-Camus
  • Rue Alsace-Lorraine
  • Rue Ambroise-Paré (devant la gendarmerie)
  • Rue Aymeri-Picaud
  • Rue Blaise-Pascal
  • Rue Carnot
  • Rue Chanzy
  • Rue Charles-Baudelaire
  • Rue Claude-Bernard
  • Rue Claude-Debussy
  • Rue Compostelle
  • Rue d' Auzay
  • Rue Dassier
  • Rue de Chateaudun
  • Rue de Châtillon
  • Rue de la Croix d'Alpin
  • Rue de la Fontaine
  • Rue de la Mara
  • Rue de la Paix
  • Rue de Mongazon
  • Rue Denfert-Rocherau
  • Rue des Champs
  • Rue des Grippeaux
  • Rue des Maisons Blanches
  • Rue des Prés-Rocard
  • Rue des Souvinières
  • Rue des Tanneurs
  • Rue des Tulipes
  • Rue Docteur Émile-Roux
  • Rue Dr Gaillard et rue Taillepied (partiel)
  • Rue du 14 juillet
  • Rue du Bourg-Belais
  • Rue du Commandant Charcot
  • Rue du Marchioux
  • Rue du Maréchal-Leclerc
  • Rue du Noyer
  • Rue du Palais
  • Rue du Petit Sanitat (partiel)
  • Rue du Porteau rouge
  • Rue du Puits
  • Rue Edgar-Quinet
  • Rue Edouard-Branly
  • Rue Edouard-Herriot
  • Rue et Place du Lycée
  • Rue Faidherbe
  • Rue Félix-Lambert
  • Rue Gambetta
  • Rue Garibaldi
  • Rue Georges-Bizet
  • Rue Gutenberg (partie centre-ville)
  • Rue Guynemer
  • Rue Henri-Laborde
  • Rue Honoré-de-Balzac
  • Rue Jacques-Cartier
  • Rue Jules-Ferry
  • Rue Jules-Guesdes
  • Rue Le Féron
  • Rue Léon-Bourgeois
  • Rue Manakara
  • Rue Marcelin-Berthelot
  • Rue Marcel-Sembat
  • Rue Maréchal-Leclerc (partiel)
  • Rue Mazagran
  • Rue Mélusine
  • Rue Michelet
  • Rue Michelet
  • Rue Pasteur
  • Rue Paul-Verlaine
  • Rue Pérochon
  • Rue Pierre-de-Ronsard
  • Rue Pierre-Marie-Curie
  • Rue Prosper-Jouneau
  • Rue Rabelais
  • Rue René-Caillé
  • Rue Roberdes
  • Rue Rodin
  • Rue Roger-Découx
  • Rue Saint-Exupéry
  • Rue Samuel-Jaud
  • Rue Thiers
  • Rue Voltaire
  • Rue Waldeck-Rousseau

Expérimentation extinction de l’éclairage public de 23h à 6h30

L’extinction de l’éclairage public aura lieu chaque nuit de 23H00 à 6H30. Les lanternes s’allumeront le soir au coucher de soleil jusqu’à 23h et le matin de 6H30 jusqu’au lever du soleil

Un retour d’expérience sera fait avec les habitants des quartiers en septembre 2022. Les horaires d'extinction et d'allumage pourront alors être ajustés.

L’extinction de l’éclairage public est un levier important vers une transition énergétique et écologique en contribuant à la diminution de la consommation d’électricité et la préservation de la biodiversité en réduisant la pollution lumineuse.

Ces perspectives sont aussi de nature à générer des économies financières pour la collectivité : de 20 à 40% sur la facture. C'est pourquoi la Ville souhaite lancer une expérimentation.

    Les quartiers et rues concernés sont :

    • Quartier des Terres Rouges
    • Lieu-dit La Boule
    • Rue Denis Papin
    • Quartier de la Bouquetière
    • Rue d'Abrantes / Allée de Tipperary
    • Rue d'Aquitaine / Rue Charles Cros
    • Rue Sydney Bechet / Rue Stéphane Grapelli
    • Rue Charles Baudelaire
    • Allée Eugène Ionesco  / Rue Jean Giono

    Un problème d'éclairage public ?

    Je le signale en ligne.