Que mangent les enfants à la cantine ?

Journal de Pommette

Je veux inscrire mon enfant à la cantine

L’inscription à la restauration scolaire est obligatoire, et possible en ligne sur le portail famille.

A titre d’information le prix du repas est de 2.85 € pour l’année 2021-2022

Comment payer la cantine ? 

  • En ligne 

Vous pouvez créditer votre compte restauration sur la Carte de Vie Quotidienne (CVQ).

  • Par chèque

Vous êtes invité à déposer le chèque dans la boîte aux lettres du service Restauration scolaire, à la cuisine centrale de Gutenberg.

  • Par carte bancaire

Le paiement par carte bancaire se fait au service Restauration scolaire, à la cuisine centrale de Gutenberg. Nous vous accueillons uniquement sur rendez-vous.Prenez rendez-vous au 05 49 64 14 43.

  • Par prélèvement

Le paiement par prélevement est possible en remplissant une demande au service Restauration scolaire, à la cuisine centrale de Gutenberg. Nous vous accueillons uniquement sur rendez-vous.Prenez rendez-vous au 05 49 64 14 43.

Mon enfant est absent et ne mangera pas à la cantine

Absences prévues ?

Toute absence doit être signalée 8 jours à l’avance minimum, avant le 1er jour de l’absence : par écrit, par courriel, par SMS. Merci d’indiquer la durée de l’absence.

Si l’absence n’est pas signalée par écrit dans ce délai, les repas seront facturés.

Absence imprévues ?

Lorsque votre enfant est malade, vous devez fournir un certificat médical, à transmettre à la restauration scolaire.

Seul le 1er jour d'absence sera facturé.

Si l'absence n'est pas justifiée, les repas seront facturés.

Contact

Elaboration des menus

Préparation et composition

Les agents du service Restauration scolaire préparent chaque jour le repas à la cuisine centrale de Gutenberg, avec un maximum de produits frais. Un repas doit être composé, au minimum de :

  • Une crudité – fruits ou légumes
  • Un apport en protéines – viande, poisson, oeuf
  • Un féculent – pâtes, pain, lentilles, maïs, etc.
  • Un produit laitier – fromage, yaourt

Le service restauration scolaire élabore la composition des menus pour chaque période scolaire. Les parents ont ainsi connaissance des menus à l’avance.

Les menus sont soumis à la directrice du service restauration (diététicienne nutritionniste de formation), puis à une commission qui se réunit une fois par période de vacances, composée de l’élu du service, d’un délégué de parents d’élèves par école, de la directrice du service restauration scolaire, du responsable de production et de la responsable Qualité.

Chaque jour : 200 repas sont servis sur le restaurant scolaire de Gutenberg et 290 repas sont répartis pour les écoles La Mara, Jules Ferry et Jacques Prévert.

Des menus alternatifs

Une fois par semaine, un menu alternatif sans viande est servi aux enfants, conformément à la loi EGAlim. L’apport en protéine est garanti par :

  • Les oeufs
  • Ou une association céréales /légumineuses

Le repas peut aussi être enrichi en fromage et laitage.

Origine des produits

En 2021, le service restauration scolaire a utilisé 43 % de produits locaux ou rentrant dans la loi EGAlim, dont 16 % de produits biologiques. En 2022, la collectivité s’engage à proposer 50 % de produits locaux ou rentrant dans la loi EGAlim, dont 20 % de produits biologiques.

Les producteurs locaux partenaires : 

- Boulangerie « Le four à bois » à Parthenay
- La Ferme de la Bazinière à Saint-Maixent-de-Beugné
- Les Vergers des Rivaux à Secondigny
- Mangeons Bio ensemble, société qui travaille avec des producteurs locaux, basée à Bressuire

Participation aux opérations nationales

Les restaurants scolaires de Parthenay participent chaque année à des opérations nationales telles que :

L’approvisionnement en produits durables et de qualité

  • 50% de produits durables et de qualité, dont 20% de produits biologiques
  • 60% des achats durables pour les viandes et poissons (sur le montant total des achats d’ici 2024)

La diversification des protéines

  • Depuis le 1er novembre 2019, les restaurants scolaires doivent proposer un menu végétarien au moins une fois par semaine, dans le cadre d’une expérimentation obligatoire pour 2 ans.

Ce menu ne doit pas contenir de viande, poisson, crustacés.

Par contre, il peut comprendre des œufs ou des produits laitiers et, évidemment, des légumineuses comme les lentilles, les pois chiches, et des céréales, si possible complètes.

La lutte contre le gaspillage alimentaire

  • Un diagnostic a été réalisé en 2019
  • Un groupe de travail reprend le travail en 2022

L’information aux usagers

  • Obligation d’affichage de la traçabilité de toutes les viandes depuis 1er mars 2022. Avant obligation sur la viande bovine
  • Communication l’origine des approvisionnements (déclaration à faire sur le site Ma Cantine, servira comme moyen de contrôle)

Le zéro plastique

  • L’interdiction d’utiliser des bouteilles d’eau plate en plastique en restauration scolaire.
  • L’interdiction de la mise à disposition, gratuite ou à titre onéreux, d’ustensiles à usage unique en matière plastique du type gobelets, pailles, assiettes, couverts, pour la restauration collective, publique et privée, et la restauration commerciale.
  • L’interdiction de l’utilisation de contenants alimentaires de cuisson, de réchauffe ou de service en matière plastique dès le 1er janvier 2025 dans les restaurations scolaires, universitaires, et les crèches 
Lutte contre le gaspillage alimentaire

Depuis la rentrée scolaire 2017, le service Restauration scolaire de la Ville de Parthenay, en partenariat avec les écoles de Parthenay et le service déchets de Parthenay-Gâtine, mène des actions pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Un engagement récompensé par la remise du diplôme Éco École à l’école Gutenberg.

Désireuse d’approfondir sa démarche écoresponsable et de gérer au plus juste ses stocks et approvisionnement, la Ville de Parthenay a mis en place tout au long de l’année un programme d’actions pour lutter contre le gaspillage alimentaire et réduire les déchets produits pendant le repas :

  • Evaluation et chiffrage du gaspillage alimentaire dans les restaurants scolaires, 
  • Mise en place d’un gâchimètre afin de mesurer le pain jeté dans chaque restaurant
  • Proposition de deux menus à thème au cours de l’année : légumes oubliés et menu alternatif sans protéine animale
  • Deuxième semaine de pesée en fin d’année